Les Jardins de la Sainte Victoire - Impasse de l’Agnel

13770  VENELLES

TéL / 04 42 54 14 36 - e mail : antoine.onnis@orange.fr

Blog : http://coueenpratique.blogspot.com

Association SUIVRE COUÉ

 

TÉMOIGNAGES

COUÉ ENCORE ...

Par Dr Jean Claude Grandidier

Oui, encore. Car à rencontrer sa stèle au parc SAINTE MARIE à NANCY, à quelques 10 minutes de chez moi, en toutes saisons, je ne peux pas ne pas y penser.

http://alchymed.com/articles.asp?id_article=3089

 

 

 

Dr J.C. Grandidier

 

A fouler ces allées dans lesquelles il aimait lui même se promener crée un lien, non ? Mais aussi à considérer la place que ce maître de la Pensée Positive occupe dans la pratique de la voie de la Métaphysique Appliquée, sur-détermine cet intérêt. A l'occasion du 150 ème  anniversaire de sa naissance, un mouvement français qui diffuse l'œuvre de COUÉ, l'association " Suivre COUÉ ", sise dans le sud du pays a organisé une conférence publique suivie le lendemain d'un atelier; à Nancy.

 

Une aubaine pour moi qui était motivé pour vivre ce que la transmission " Couéiste " est devenue de nos jours. J’assistais donc aux 2 manifestations, mieux même, je me portais volontaire pour vivre une séance de groupe dérivée de la pratique d’Émile COUÉ. Car enfin, il en a obtenu des résultats, Émile. Quel est le fondateur de courant de pensée et de thérapie psychologique qui peut rivaliser avec lui ? J’avoue qu'il y a pour moi un mystère COUÉ. Sa méthode simple, mais non simpliste, à vrai dire n'est pas facile. Pourquoi ? Parce qu'elle exige de la PERSÉVÉRANCE.

 

Le secret c'est PRATIQUER, PRATIQUER, PRATIQUER... Tout adepte de la Métaphysique Appliquée ne peut qu'être d'accord  avec cette assertion, n'est ce pas ?

Un journaliste écrivait : " Si l'on met les 2 hommes sur le même plan, on se demande pourquoi la célébrité de FREUD a si bien éclipsé celle de COUÉ, alors que de leur vivant à tous deux, les succès thérapeutiques de COUÉ furent infiniment plus nombreux et spectaculaires que ceux de FREUD. Le Suisse Karl Nothiger surnommé " COUÉ numéro 2" qui pratique la méthode depuis plus de 50 années en accumulant des résultats thérapeutiques prodigieux enseigne que "La méthode COUÉ est totalement positive, on pense, on parle et on entend positivement. L'oreille enregistre et transmet, c'est un chemin direct vers le subconscient". Et il peut être bon de se rappeler que  nos exercices d'autosuggestion et d'affirmations positives, peuvent se faire à  voix haute pour plus d'efficacité. L'auto-thérapie suggestive croise la philosophie métaphysique également dans le sens où chacun est amené à se prendre en charge, après une initiation à la méthode évidemment.

Dans ses œuvres complètes, COUÉ écrit : " L'autosuggestion est un instrument dont il faut apprendre à se servir comme on fait pour tout autre instrument "  (édition Astra, Paris, 1976, p. 158). Bien sûr, ces approches ne veulent pas remplacer les éventuels traitements médicaux ou psychologiques déjà en cours, mais peuvent les compléter harmonieusement.

 

Tout en conservant l'esprit de la méthode, les fondateurs de l'association précitée proposent un travail en 5 phases :

1) Définition précise du but avec des objectifs clairs du domaine du réalisable.

 

2) Respiration ventrale diaphragmatique dirigée : commencer par l'expiration en évacuant en même temps toutes les énergies négatives, les soucis, les tensions et à l’inspiration au contraire laisser entrer le calme, le bon, le bien, le beau.

 

3) Relaxation.

 

4) Imagerie mentale multi-sensorielle ainsi nommée parce qu'elle utilise tous les canaux sensoriels humains pour donner plus de consistance et de réalité à l'évocation.

 

5) Suggestions positives selon l'objectif visé.

 

A nouveau, toute personne qui a étudié la Métaphysique Appliquée selon l'enseignement de P. Yvon Le Verrier ne se trouve pas prise au dépourvu, ces étapes se retrouvent, avec quelques variantes et nuances de vocabulaire, dans notre corpus. De plus, l'énergie de groupe apporte une dimension amplificatrice et émotionnelle conséquente. Rappelons-nous que la Loi de l'émotion auxiliaire reconnaît que : " L'intensité d'une suggestion est proportionnelle à l'émotion qui l'accompagne ". C'est ce que j'ai pu expérimenter profondément lors de la seconde journée, me sentant transporté (ou transe-porté par un quasi état hypnotique, donc auto-suggestif). J'ai pu constater depuis les effets afférents à ce travail.  

 

Avant de terminer je voudrais partager une réflexion : l'approche de COUÉ suppose un subconscient amical capable d'organiser intelligemment et à sa propre manière les suites d'une suggestion. Or les travaux de Jung et de ses successeurs montrent que l'inconscient est déjà actif à la naissance (songeons aux archétypes  de l'inconscient collectif), sans oublier les influences trans-générationnelles et karmiques. L'inconscient a donc une vie propre et j'ai remarqué qu'il n'était pas toujours disposé à accueillir un travail d'autosuggestion, ce qu'il vaut mieux respecter plutôt que de faire le forcing, en attendant des périodes plus propices. Tiens ! Ne voilà- t-il pas que je me laisse prendre au piège d'un désaveu nourri par de vieux démons intérieurs ? Ah, mental quand tu nous tiens...

 

Eh bien ! En conclusion : " Vous m'avez eu, vous ne m'aurez plus. Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ".  

 

Dr Jean Claude Grandidier Ph.D. Msc.D

Psychologue, Psychothérapeute et Métaphysicien

Nancy, France

www.metaphysique.org/GRANDIDIER.html

 

Retourner en haut de page

E-mail : antoine.onnnis@orange.fr   

Blog : http://coueenpratique.blogspot.com

 

... à vos plumes !

 

Nos colonnes vous sont grandes ouvertes. Si vous avez des témoignages, des idées que vous voudriez faire partager, des suggestions à proposer ou des expériences à signaler, faites nous parvenir vos articles, ils serons les biens venus, ils permettront à un grand nombre, de mieux connaître les bienfaits de la méthode de

« la maîtrise de soi même par la pratique de l’autosuggestion consciente positive ciblée »